Copyright@2010 Hmong Roman Catholic / Pictures-all rights reserved, reproduction and copy prohibited _HMONG: USA,FRANCE,GUYANE,THAILANDE,VIETNAM,LAOS,CHINE...

XH.XYOOJ THOJ PAUL YUAV UA THAWJ TUG LEEJ NTSHIAB HMOOB

Gallery


Suav neeg tuaj saib, txij hnub 17/09/2010 los mus.


    Muaj ib hom kab mob tshiab tshwm tuaj nyob China

    Share
    avatar
    Mim
    Tswv Cuab Hmong Catholique
    Tswv Cuab Hmong Catholique

    Messages : 1941
    Date d'inscription : 2009-10-16

    Muaj ib hom kab mob tshiab tshwm tuaj nyob China

    Post  Mim on 2nd April 2011, 6:51 am

    Kuv muab ib qho xov xwm no tuaj tso rau peb kom paub txog, thiab ceev faj, vim peb cov Hmoob nquag nquag mus ncig rau cov teb chaws qub qab. Zaj no yog piav txog Suav teb.

    Tam sis no muaj ib hom kab mob txawv txawv uas kis neeg sai. Cov neeg mob lawv ntshai hais tias lawv kis tau AIDS tiam sis kws tshuaj kuaj tsis yog AIDS. Kws tshuaj tsis paub hais tias yog hom mob dab tsi li.Twb muaj coob leej hauj sim kis yam mob ntawd lawm. Xws li muaj ib tug poj niam, nws mus ntxiv ntshav tag los, ces nws cia li pib mob: Nws xub pib hnov kub kub thiab tawm hws ntau ntau hmo ntuj. thiab cia li pib yuag zus yuag mus li lawm.

    Tus poj niam no nws muaj ib tug tub.Tus tub tau chwv nws niam cov ntshav ces 14 hnub tom qab xwb, tus tub cia li pib mob lawm. Nws hais tias nws tej pob txha ntawm caj dab, tej pob qij txha o tas, thiab pheej nrov nrov. Nws kuj cia li pib xeev siab ces pheej ntuav tas li, mas nws ci li yug yuag kawg li lawm.

    Peb lub hlis tom qabces nws poj niam thiab tus me nyuam kujci li lawm thiab.
    Highly Contagious AIDS-Like Disease Spreading in China
    By Chen Yilian
    Epoch Times Staff

    In a small hotel across from the Beijing Center for Disease Control and Prevention, a reporter from New Express Daily, dressed in an isolation suit, interviewed a dozen “unusual” patients from different areas of China. Their symptoms are painful and debilitating, and AIDS-like, but repeated tests for HIV have come up negative.

    Lin Jun, one of the patients interviewed in the March 24 New Express Daily report, said he used to be chubby, but now he is skin and bones, and his joints have become all deformed.

    Lin is referred to in the group as “big brother” for his kindness and giving fellow patients hope when they feel hopeless, with some having considered suicide.

    In 2008 Lin’s mother received a blood transfusion at a hospital. Afterwords, she experienced frequent night sweats, numb limbs, aches all over, creaking joints, rashes on her hands, and weight loss.

    In May of that year, Lin accidentally became infected through contact with his mother’s blood. Fourteen days later, he fell ill with swollen lymph nodes on his neck, sore knees that made clicking sounds, and pain all over his body. He also started vomiting after every meal, and the left side of his face swelled up. In half a year, his weight dropped from 82 kilograms (181 lbs) to 52 kilograms (115 lbs).

    Three months later, his wife and child developed the same symptoms.

    Lin said he went to every major hospital in Shanghai, but could not get a definite diagnosis. He has taken the HIV test eight times, and each time the test turned out negative.

    Then he found an Internet blog called “The Negative Group,” which he learned stands for “HIV negative.” He realized that writing on this blog were all people like himself, with the same kinds of symptoms, desperate to find a cure.

    Several Chinese media have recently reported that the Department of Health of Guangdong Province has confirmed that people in Beijing, Shanghai, and Guangdong have fallen ill after being infected with an unknown virus. The patients think they have AIDS, but they test negative for HIV.

    Guangdong has organized clinical experts, epidemiologists and psychologists to work together on these cases. The Health Ministry has also selected six provinces with more patients, including Beijing, Shanghai, Zhejiang, Hunan, Jiangsu and Guangdong, to conduct epidemiological studies, but there are no results yet, the reports said.

    In most of the 30 cases investigated by New Express Daily for its March 24 report, people said their relatives and friends are also infected. Most of the 30 patients were infected through sexual contact. Some experts diagnosed them as having AIDS phobia.

    However, the disease seems to be highly contagious and can spread by contact via any bodily fluid—through kissing, shared utensils, sweat, and even protected sex. Once infected, the immune system appears to be attacked, which results in a decrease of white blood cells and the body’s ability to defend against infectious disease and foreign materials.

    In the past, official health agencies have only conducted HIV tests on these patients and have not checked for other, similarly pathological viruses. With HIV results coming up negative, many patients then stopped taking protective measures with their relatives. Subsequently, all their relatives and friends were infected, many have said.

    One infected man told The Epoch Times that the disease is highly infectious and hard to prevent. His wife and two-year-old child both appear to have it. The child has lip and skin blood spots, he said.

    A retired officer in his 40’s told The Epoch Times for a previous June 16, 2010 report that he had been infected with a disease with similar symptoms in 2009, at a get-together at a friend’s house. “I thought it was just a cold at the time, so I still participated in all kind of gatherings. Consequently, over 100 of my comrades in the army, relatives and friends were infected by me,” he said.

    chinareports@epochtimes.com

    http://www.theepochtimes.com/n2/china/highly-contagious-aids-like-disease-spreading-in-china-53864.html

    avatar
    Maiv Tooj
    Tswv Cuab Hmong Catholique
    Tswv Cuab Hmong Catholique

    Messages : 5325
    Date d'inscription : 2009-08-18

    Re: Muaj ib hom kab mob tshiab tshwm tuaj nyob China

    Post  Maiv Tooj on 2nd April 2011, 7:18 am

    Nyob zoo Mim,

    Ua tsaug uas koj coj qhov xov xwm nov tuaj tshaj rau peb paub faj seeb.
    Ua li puas tau muaj Hmoob mob thiab?

    Kuv muab txhais ua lus Fab Kis kom ib txhia thiaj nyeem yooj yim me ntsis.

    Cette maladie extrêmement contagieuse SIDA Comme on étale en Chine

    Par Chen Yilian
    Epoch Times du personnel

    Dans un petit hôtel en face du Centre de Beijing for Disease Control and Prevention, un journaliste du New Daily Express, habillé d'un costume d'isolement, a interviewé une douzaine de «inhabituel» des patients de différentes régions de Chine. Leurs symptômes sont douloureuses et débilitantes, et semblable au sida, mais il a répété les tests de dépistage du VIH se sont révélés négatifs.

    Lin Jun, l'un des patients interrogés dans le 24 Mars Un nouveau rapport Daily Express, dit-il l'habitude d'être grassouillet, mais maintenant il est de la peau et les os, et ses articulations sont devenus tous les déformer.

    Lin est fait référence dans le groupe comme «grand frère» pour sa gentillesse et donnant les autres patients l'espoir quand ils se sentent désespérés, avec quelques suicide après avoir examiné.

    En 2008 la mère de Lin reçu une transfusion sanguine dans un hôpital. Postfaces, elle a éprouvé des sueurs nocturnes fréquents, membres engourdis, mal partout, craquement des articulations, des éruptions cutanées sur les mains, et la perte de poids.

    En mai de cette année, Lin accidentellement ont été infectés par contact avec du sang de sa mère. Quatorze jours plus tard, il est tombé malade avec gonflement des ganglions lymphatiques dans le cou, douleurs dans les genoux qui ont fait en cliquant sur les sons, et des douleurs sur tout le corps. Il a également commencé à vomir après chaque repas, et le côté gauche de son visage a enflé. En une demi-année, son poids est passé de 82 kg (181 lbs) à 52 kg (115 lbs).

    Trois mois plus tard, sa femme et enfant a développé les mêmes symptômes.

    Lin a dit être allé à chaque grand hôpital de Shanghai, mais n'a pas pu obtenir un diagnostic définitif. Il a passé le test du VIH à huit reprises, et chaque fois que le test s'est avéré négatif.

    Puis il a trouvé un blog sur Internet appelé "The Negative groupe," dont il a appris signifie «négatif du VIH." Il s'est rendu compte que l'écriture sur ce blog sont tous des gens comme lui, avec les mêmes types de symptômes, cherchant désespérément à trouver un remède.

    Plusieurs médias chinois ont récemment rapporté que le ministère de la Santé de la province du Guangdong a confirmé que les personnes à Beijing, Shanghai, Guangdong et sont tombés malades après avoir été infecté par un virus inconnu. Les patients pensent qu'ils ont le SIDA, mais ils le test est négatif pour le VIH.

    Guangdong a organisé experts cliniques, d'épidémiologistes et de psychologues pour travailler ensemble sur ces cas. Le ministère de la Santé a également sélectionné six provinces avec plus de patients, y compris Beijing, Shanghai, Zhejiang, Hunan, Jiangsu et le Guangdong, de mener des études épidémiologiques, mais il n'y a pas encore de résultats, selon la presse.

    Dans la plupart des 30 cas étudiés par la Nouvelle Daily Express pour son rapport du 24 Mars, les gens ont dit que leurs parents et amis sont également infectés. La plupart des 30 patients ont été infectés par contact sexuel. Certains experts ont diagnostiqué chez eux comme ayant la phobie du sida.

    Cependant, la maladie semble être très contagieuse et peut se propager par contact via n'importe quel fluide corporel-par le baiser, le partage des ustensiles, de la sueur, et même des relations sexuelles protégées. Une fois infecté, le système immunitaire semble être attaqué, ce qui entraîne une diminution des globules blancs et de la capacité du corps à se défendre contre les maladies infectieuses et des matières étrangères.

    Dans le passé, les organismes de santé officiels ont seulement effectué des tests VIH sur ces patients et n'ont pas vérifié pour les autres, à l'instar des virus pathologiques. Avec des résultats à venir jusqu'à VIH négatifs, de nombreux patients, puis arrêté de prendre des mesures de protection avec leurs proches. Par la suite, tous leurs parents et amis ont été infectés, beaucoup l'ont dit.

    Un homme infecté a dit à La Grande Époque que la maladie est très contagieuse et difficile à prévenir. Sa femme et enfant de deux ans semblent tous deux à l'avoir. L'enfant a des taches de sang pour les lèvres et la peau, at-il dit.

    Un officier à la retraite dans son 40's a dit à La Grande Époque pour une précédente Juin 16, rapport 2010 qu'il avait été infecté par une maladie avec des symptômes similaires en 2009, à un rendez-vous chez un ami. «Je pensais que c'était juste un rhume à l'époque, donc j'ai encore participé à toutes sortes de rassemblements. Par conséquent, plus de 100 de mes camarades dans l'armée, parents et amis ont été infectées par moi, dit-il.




      Current date/time is 20th September 2017, 10:46 am