Copyright@2010 Hmong Roman Catholic / Pictures-all rights reserved, reproduction and copy prohibited _HMONG: USA,FRANCE,GUYANE,THAILANDE,VIETNAM,LAOS,CHINE...

XH.XYOOJ THOJ PAUL YUAV UA THAWJ TUG LEEJ NTSHIAB HMOOB

Gallery


Latest topics

» COV ZAJ NYEEM NRUAB LIS PIAM XYOO I 2016-2017
by Mim Yesterday at 9:11 am

» COV ZAJ NYEEM HNUB CHIV XYOO A 2016-2017
by NrhiavTswvNtuj Yesterday at 8:53 am

» XH. Yaj Zoov Ntxheb lub Tsev THOOB TSIB
by Maiv Tooj Yesterday at 8:46 am

» XH.Zoov Ntxheb Yaj Nthuav Ntawv Ntshiab.
by Maiv Tooj Yesterday at 8:44 am

» Saib duab txawv txawv
by Maiv Tooj 24th July 2017, 1:26 pm

» TP.Txhiaj Foom lub TSEV Ntawv
by Maiv Tooj 19th July 2017, 9:25 am

» Txiv Plig Neej Vaj
by Maiv Tooj 18th July 2017, 4:31 pm

» Xib Hwb Thoj Xyooj lub neej
by Maiv Tooj 3rd July 2017, 2:58 pm

» Sib pab txuag tswv ntuj pab yaj
by Maiv Tooj 3rd July 2017, 7:08 am

» MOO QAIJ QAUG
by Tub Kawm 2nd July 2017, 6:06 pm

» VAJ QHIA FRANCIS TSA TSWV QHIA LING THIAB PLAUB TUG TSWV QHIA NTXIV UA CARDINALS
by Mim 29th June 2017, 7:20 pm

» PIAV LUB XYOO TEEV NTUJ.
by Maiv Tooj 15th June 2017, 10:06 am

Suav neeg tuaj saib, txij hnub 17/09/2010 los mus.


    Satan's Counterfeit Christianity / Le Christianisme contrefait de satan

    Share
    avatar
    Maiv Paj Lug
    Tswv Cuab Hmong Catholique
    Tswv Cuab Hmong Catholique

    Messages : 1631
    Date d'inscription : 2009-08-17

    Satan's Counterfeit Christianity / Le Christianisme contrefait de satan

    Post  Maiv Paj Lug on 26th March 2010, 10:59 pm

    The astounding message in this booklet
    will affect you in the years just ahead, and it will also affect your
    eternal future! It is vitally important. This information has been
    suppressed for many centuries, but it is information that you need to
    know!





    This
    booklet contains genuinely shocking information for those who have eyes
    to see and ears to hear. It has profound implications for the future of
    our civilization. Yet the facts contained herein have been documented
    again and again by respected historians and even many theologians. They
    are not based on some “pie in the sky” theory or concept.


    The now-swiftly-developing result of false religion will dramatically affect your very life within the next decade—far more than you probably imagine! For this explosive revelation is not just for “religious people”—it is for everyone. All our lives will soon be affected.

    We all need to ask ourselves: “How did I come to believe what I now believe about religion, morality and the entire purpose
    of human existence? If my friends and I have just blindly gone along
    with generally accepted ideas, isn’t it likely that most other people
    have also done the same? Is it possible that we have blindly accepted false religious ideas
    which have, in fact, greatly affected the way our entire societies have
    developed—the kind of legal systems, educational systems and religious
    systems that we have devised and that we take for granted?”


    Have you ever asked yourself these basic questions?

    If there is a real God and if the Bible is His inspired revelation to humanity, then we should carefully consider what the Bible clearly says about these questions! For the Bible specifically says: “Prove all things, hold fast that which is good” (1 Thessalonians 5:21, KJV).

    Again and again, the Bible clearly shows that most human beings are deceived. Describing the end-times,
    the Apostle John described the Devil in this manner: “So the great
    dragon was cast out, that serpent of old, called the Devil and Satan, who deceives the whole world; he was cast to the earth, and his angels were cast out with him” (Revelation 12:9). The more than two billion “Christians” in the major denominations are part of the “whole world” that John described—and many are deceived! These people and their preachers do not intend to be evil. For a deceived person does not knowthat he is deceived! It is important that we understand that distinction.


    So I am not being “mean” by writing the above, for the God of heaven commands me to preach the Truth. And I cannot help you if I simply share sweet platitudes and pretend that “all is well” when all is not well! For we are now nearing the very end of 6,000 years of human history under the influence of Satan the Devil—whom Jesus Christ called the “ruler of this world” (John 14:30).

    “Sincerity” Is Not Enough

    I am well aware that thousands of you who will read this booklet are very sincere in
    your desire to be Christian. You truly think that the form of religion
    you grew up practicing is what Jesus Christ and the apostles taught.
    Many ministers and priests also sincerely believe the same things. You mean well.


    What you need to realize is that billions of other human beings have lived and died without ever understanding or practicing any type of professing Christianity. The majority of the world’s population has neverat any time—professed Christianity! And most of these people have also been very “sincere”—just as you may be. So it is not a matter of “sincerity” or of following the majority. It is a matter of finding the genuine Truth regarding the purpose of human existence, and finding the true way to fulfill that magnificent purpose.

    Is “sincere” religiosity enough? No! All religions are not “equal!” If you are willing to prove to yourself that the One great Creator is the true God and that the Bible is His inspired revelation to mankind, then you must understand that there is only one way to eternal life. And that “way” is through the true
    Jesus Christ of the Bible! As the Apostle Peter stated, “Let it be
    known to you all, and to all the people of Israel, that by the name of
    Jesus Christ of Nazareth, whom you crucified, whom God raised from the
    dead, by Him this man stands here before you whole. This is the ‘stone
    which was rejected by you builders, which has become the chief
    cornerstone.’ Nor is there salvation in any other, for there is no
    other name under heaven given among men by which we must be saved”
    (Acts 4:10–12).


    Yet very few professing Christians even begin to grasp the enormity
    of the deception orchestrated by Satan the Devil. They find it hard to
    grasp the fact that Satan has not only deceived those in the pagan,
    non-Christian world, but that he has devised a counterfeit Christianity and has foisted it off on millions
    who sincerely think they are following the Christ of the Bible! As the
    Apostle Paul warned the Corinthians: “But I fear, lest somehow, as the
    serpent deceived Eve by his craftiness, so your minds may be corrupted
    from the simplicity that is in Christ. For if he who comes preaches another Jesus
    whom we have not preached, or if you receive a different spirit which
    you have not received, or a different gospel which you have not
    accepted—you may well put up with it!” (2 Corinthians 11:3–4).


    Indeed, another “Jesus”—a totally different Jesus Christ—has been palmed off on an unsuspecting humanity! Remember, a counterfeit $100 bill is designed to look very much like
    an authentic bill. Seeing the apparent similarities, people are often
    deceived into accepting the counterfeit. So it is with Satan, the
    Master Deceiver! For your own sake, please be willing to consider whether you have been misled into assuming that you are truly following the Christ of the Bible and what He actually taught. For your Bible clearly indicates that only genuine Christians will be protected during the coming holocaust—the Great Tribulation described by Jesus Christ!


    Very soon now—within the next several years—the great God of all creation will begin to intervene directly, more powerfully than ever. The recent hurricanes that came smashing through Florida, New Orleans and the Gulf Coast of the United States are only a small prelude to what God will begin to do in these last days. Jesus Christ specifically predicted: “And there will be great earthquakes in various places, and famines and pestilences; and there will be fearful sights and great signsfrom heaven…. And there will be signs in the sun, in the moon, and in the stars; and on the earth distress of nations, with perplexity, the sea and the waves roaring;
    men’s hearts failing them from fear and the expectation of those things
    which are coming on the earth, for the powers of the heavens will be shaken (Luke 21:11, 25–26).


    The great God will get mankind’s attention! He will help those who are willing to understand to “come out” of this modern Babylon (Revelation 18:4) and to extricate themselves from Satan’s society.

    The Apostle Paul was also inspired to tell us that Satan the Devil is the
    literal “god” of this world’s society! Paul wrote, “But even if our
    gospel is veiled, it is veiled to those who are perishing, whose minds
    the god of this age has blinded, who do not believe, lest the light of
    the gospel of the glory of Christ, who is the image of God, should
    shine on them” (2 Corinthians 4:3–4).


    Last edited by Maypajlug on 26th March 2010, 11:09 pm; edited 2 times in total
    avatar
    Maiv Paj Lug
    Tswv Cuab Hmong Catholique
    Tswv Cuab Hmong Catholique

    Messages : 1631
    Date d'inscription : 2009-08-17

    Re: Satan's Counterfeit Christianity / Le Christianisme contrefait de satan

    Post  Maiv Paj Lug on 26th March 2010, 11:00 pm

    The Basic Premise

    The basic premise of this booklet is that our Creator has allowed a very real Devil to absolutely deceive most of humanity for the past 6,000 years. Satan has, in fact, established a counterfeit religion in order to mislead the entire world, but the great Creator will soon
    intervene to send Jesus Christ back to the earth as “King of kings and
    Lord of lords” (Revelation 19:16). When He returns, Christ will cast
    Satan into a bottomless pit, “so that he should deceive the nations no more till the thousand years were finished” (Revelation 20:3).


    One of the primary ways Satan deceives most people is to make them think that he does not even exist! So people make jokes about how “the Devil did it,” feeling that there is not a real Devil after all. But, as we have seen, Jesus Christ called Satan “the ruler of this world.”

    How did Satan come into being? What are his methods of deception? And, most importantly, how has Satan deceived the
    whole world? When Jesus Christ quoted from “Daniel the Prophet” (Mark
    13:14), He considered those writings as Holy Scripture. In the book of
    Daniel, we find spirit beings—both angels and demons—described on a number of occasions.


    After
    Daniel had been fasting to seek greater understanding, God sent an
    angel to encourage him (Daniel 10:10–12). The angel gave Daniel a
    remarkable explanation about why it had taken him so long to answer
    Daniel’s prayers. “But the prince of the kingdom of Persia
    withstood me twenty-one days; and behold, Michael, one of the chief
    princes, came to help me, for I had been left alone there with the
    kings of Persia.Now
    I have come to make you understand what will happen to your people in
    the latter days, for the vision refers to many days yet to come”(vv. 13–14).


    Later,
    this same angel recounted further details of the unseen spiritual
    world. “Then he said, ‘Do you know why I have come to you? And now I
    must return to fight with the prince of Persia; and when I have gone forth, indeed the prince of Greece will come.But
    I will tell you what is noted in the Scripture of Truth. No one upholds
    me against these, except Michael your prince’” (vv. 20–21).


    Clearly, this passage is speaking of spirit wars!
    It is describing the struggle that goes on behind world affairs in the
    spirit world. For Satan the Devil is described as “the god of this age”
    who “has blinded” the unbelievers (2 Corinthians 4:4).

    Satan
    is also called “the prince of the power of the air, the spirit who now
    works in the sons of disobedience” (Ephesians 2:2). The angel speaking
    to Daniel was describing a battle among spirit beings wherein even the great archangel Michael (see Daniel 12:1) had to be called in for assistance!


    This
    world, this “age”—this nearly 6,000-year period from Adam until now—has
    been, and still is, a society dominated by Satan the Devil and millions
    of fallen angels or “demons” who followed him in rebellion against the
    Creator God.


    “Satan” is not just a generalized term for evil. Satan is not a blind force. Satan the Devil is a powerful spiritual personality—originally
    created by God as a cherub—who rebelled against God. His original name
    “Lucifer” means “light bringer.” But since his rebellion he has been
    called “Satan”—which means “adversary.”


    Notice Isaiah 14:12–15: “How you are fallen from heaven, O Lucifer, son of the morning! How you are cut down to the ground, you who weakened the nations!For
    you have said in your heart: ‘I will ascend into heaven, I will exalt
    my throne above the stars of God; I will also sit on the mount of the
    congregation on the farthest sides of the north;I will ascend above the heights of the clouds, I will be like the Most High.’Yet you shall be brought down to Sheol, to the lowest depths of the Pit.”


    Here we find the mighty Lucifer plotting to overthrow God! His great capacity and vanity made him decide to compete with his Creator!

    In Ezekiel 28:1–16, God describes first the human prince of Tyre. He was obviously a man of great capacity and the full leader—on the human sphere—over this “New York”
    of the ancient world. Then Ezekiel begins to describe the real “power
    behind the throne”—the “king” of this pagan city-state. Notice: “Son of
    man, take up a lamentation for the king of Tyre, and say to him, ‘Thus says the Lord God: You were the seal of perfection, full of wisdom and perfect in beauty.You were in Eden, the garden of God; every precious stone was your
    covering: the sardius, topaz, and diamond, beryl, onyx, and jasper,
    sapphire, turquoise, and emerald with gold. The workmanship of your
    timbrels and pipes was prepared for you on the day you were created’”
    (vv. 12–13). Here we find a personality who existed millennia before Tyre—in the “Garden of Eden!” Yet he was a created being (v. 15), not a member of the God Family.


    Satan Has a KINGDOM

    After his political bargaining and maneuvering to gain followers, Satan was cast out of the “mountain” or Kingdom ofGod. As Revelation 12:3–4 indicates, Satan was able to draw after himself one-third of the angelic host in this rebellion against God! These fallen angels are now called “demons.” Satan now has literally millions of fallen angels who are his followers, and in that sense has a “kingdom” over which he rules in the spirit world.

    Matthew
    recounts the story of Jesus’ temptation by Satan, a very conniving
    personality. “Then Jesus was led up by the Spirit into the wilderness
    to be tempted by the devil” (Matthew 4:1).


    This
    gospel account forewarns us that Satan is not against quoting
    Scripture. In fact, Satan even had the audacity to quote scripture to
    the Author of scripture, Jesus Christ! “Then the devil took Him up into
    the holy city, set Him on the pinnacle of the temple,and
    said to Him, ‘If You are the Son of God, throw Yourself down. For it is
    written: ‘He shall give His angels charge over you,’ and, ‘In their hands they shall bear you up, lest you dash your foot against a stone’” (Matthew 4:5–6).


    Then Satan offered Jesus “All the kingdoms of the world and their glory. And he said to Him, ‘All these things will I give you if you will fall down and worship me’” (vv. 8–9).

    Of
    course, Jesus knew the spiritual principles involved and correctly
    applied the appropriate scripture in response, saying: “Away with you,
    Satan! For it is written, You shall worship the Lord your God, and Him only you shall serve” (v. 10). Jesus chose to obey God and to receive His kingdom in God’s time and in God’s way.


    Later,
    when Jesus was accused of using Beelzebub to cast out demons, He said:
    “Every kingdom divided against itself is brought to desolation, and
    every city or house divided against itself will not stand.If Satan casts out Satan, he is divided against himself. How then will his [Satan’s] kingdom stand?” (Matthew 12:25–26).


    Satan does
    have a kingdom! He is the invisible “god” of this world (2 Corinthians
    4:4). He is the prime deceiver of men and nations. “So the great dragon
    was cast out, that serpent of old, called the Devil and Satan, who
    deceives the whole world; he was cast to the earth, and his angels were
    cast out with him” (Revelation 12:9).


    Satan is the spirit being who will powerfully influence, and perhaps even finally possess,
    a soon-to-come, charismatic, political dictator who will seduce a
    mighty world superpower arising in a revived, militant, united
    Europe—the end-time “Babylon”! Satan will be the “god”
    who animates and empowers the false religious system that will
    undergird this world-dominating, economic and military power! Do not just believe me or take my word for it. Look at the Bible for yourself!


    God’s word predicts that this coming oppressive system will be literally energized by demons:
    “After these things I saw another angel coming down from heaven, having
    great authority, and the earth was illuminated with his glory. And he
    cried mightily with a loud voice, saying, ‘Babylon
    the great is fallen, is fallen, and has become a dwelling place of
    demons, a prison for every foul spirit, and a cage for every unclean
    and hated bird! For all the nations have drunk of the wine of the wrath
    of her fornication, the kings of the earth have committed fornication
    with her, and the merchants of the earth have become rich through the
    abundance of her luxury. And I heard another voice from heaven saying,
    ‘Come out of her, my people, lest you share in her sins, and lest you
    receive of her plagues’” (Revelation 18:1–4).


    Satan
    will motivate these coming world rulers to fight against Christ at His
    return as King of kings and Lord of lords. But Christ will depose Satan
    and his wicked rule will come to a sure end.
    avatar
    Maiv Paj Lug
    Tswv Cuab Hmong Catholique
    Tswv Cuab Hmong Catholique

    Messages : 1631
    Date d'inscription : 2009-08-17

    Re: Satan's Counterfeit Christianity / Le Christianisme contrefait de satan

    Post  Maiv Paj Lug on 26th March 2010, 11:01 pm

    Satan the “Counterfeiter”

    Jesus
    condemned the religious leaders of His day for their hypocrisy. Those
    ecclesiastical figures made a pretense of being godly, yet refused
    to follow the spiritual intent of God’s law. Jesus attributed to them
    Satan’s own character, using the analogy that since their father was
    Satan, they could only behave “like father, like son.” The Devil lies
    and murders, so who should be surprised if the Devil’s children do the
    same, preaching a perverted gospel of deception and falsehood?


    It is important to grasp that Satan is the literal “father of lies.” He continually and cleverly lies and deceives mankind, and so do his
    servants.
    In fact, lying becomes so common to people under Satan’s influence that
    they often find it easier to tell a lie than to tell the truth!


    As
    part of his conspiracy to thwart God and overthrow His great plan for
    mankind, Satan has his own ministers! The Apostle Paul warned
    Christians about the great deception caused by Satan and his ministers:
    “For such are false apostles, deceitful workers, transforming themselves into apostles of Christ.And no wonder! For Satan himself transforms himself into an angel of light.Therefore it is no
    great thing if his ministers also transform themselves into ministers
    of righteousness, whose end will be according to their works” (2
    Corinthians 11:13–15).


    Satan’s
    ministers often look like and sound like what deceived people think
    Christ’s ministers should sound like! But they preach “another Jesus”
    and proclaim a “different gospel.” It is up to each
    individual—including you!—to genuinely study the Bible and to prove what Jesus and the early apostles taught and practiced.

    The Two Babylons
    The Bible specifically describes not one, but two “Babylons.” Not long after the great flood, one “Babylon” was founded—the ancient city-state established by a man named “Nimrod” (Genesis 10:8–10). The second Babylon is a modern church-state system described in Revelation 17 and 18. Its leaders will literally fight Christ at His Second Coming (Revelation 17:12–14)!

    Think about that! Hundreds of millions of people in this end-time “Babylon” are so deceived that they will have the audacity to literally do battle with the returning Son of God and the armies of heaven!

    To understand how this system called “Babylon”
    began, let us go back to the earliest days of man’s history. In Genesis
    10—soon after the flood—mankind began to multiply again. Wild animals
    also multiplied, and people needed protection. At this point, a son of “Cush” was born. The Bible tells us: “Cush begot Nimrod; he began to be a mighty one on the earth. He was a mighty hunter before the Lord; therefore it is said, ‘Like Nimrod the mighty hunter before the Lord.’ And the beginning of his kingdom was Babel, Erech, Accad, and Calneh, in the land of Shinar” (Genesis 10:8–10).


    So
    this “mighty hunter”—said to have been a powerfully built man—began to
    gather people together into cities for protection, and also to put them
    under his personal control. The beginning of Nimrod’s kingdom was “Babel”—Babylon.
    From there, he went on to establish other cities and to gather men
    together in a relationship that made them feel “independent” from God—not needing
    God’s protection. Finally, mankind—having “one language and one speech”
    (Genesis 11:1)—began to build a massive skyscraper or “tower” that has
    been called “The Tower of Babel” (vv. 4–9).


    God
    knew that, under this Babylonish system, mankind was quickly drawing
    away from Him and would soon invent weapons and means to destroy himself. God said: “Indeed the people are one and they all have one language, and this is what they begin to do; now nothing that they propose to do will be withheld from them
    (v. 6). The creative power of the human mind was such that God knew
    mankind might invent terrible weapons capable of destroying the earth, and that His plan to give mankind 6,000 years to write the lessons of human suffering
    could be cut short before He intended! So God came down to “confuse
    their language” and to scatter them over the face of the earth.


    But
    history and consistent, pervasive stories and ancient legends from
    nearly all nations indicate that the philosophies and religions started
    by Nimrod and his wicked wife, Semiramis, have continued down to this
    day. For, after Nimrod’s death, his wife Semiramis claimed that he was
    now the “sun-god.” As author Alexander Hislop wrote:


    “The
    Chaldean Mysteries can be traced up to the days of Semiramis, who lived
    only a few centuries after the flood, and who is known to have
    impressed upon them the image of her own depraved and polluted mind.
    That beautiful but abandoned queen of Babylon was not only herself a
    paragon of unbridled lust and licentiousness, but in the Mysteries
    which she had a chief hand in forming, she was worshipped as Rhea, the
    great ‘Mother’ of the gods, with such atrocious rites as identified her
    with Venus, the Mother of all impurity, and raised the very city where
    she had reigned to a bad eminence among the nations, as the grand seat
    at once of idolatry and consecrated prostitution. Thus was this
    Chaldean queen a fit and remarkable prototype of the ‘Woman
    in the Apocalypse, with the golden cup in her hand, and the name on her
    forehead, ‘Mystery, Babylon the Great, the Mother of harlots and
    abominations of the earth.’ The Apocalyptic emblem of the Harlot woman
    with the cup in her hand was even embodied in the symbols of idolatry
    derived from ancient Babylon, as they were exhibited in Greece; for
    thus was the Greek Venus originally represented” (The Two Babylons, pp. 5–6).

    Counterfeit Religion Spreads
    This
    Babylonian system of idolatrous worship spread all over the world as
    the inhabitants of the city itself were scattered (Genesis 11:9). As
    they went from Babylon,
    these men took their worship of mother and child, and the various
    “mystery” symbols, with them. Herodotus, the world traveler and
    historian of antiquity, witnessed the mystery religion and its rites in
    many countries, and wrote of how Babylon was the prime evil source from which all systems of idolatry flowed. In his noted work, Nineveh and Its Remains, Layard wrote that we have the united testimony of sacred and profane history that idolatry originated in the area of Babylonia. Alexander Hislop quotes these historians and others confirming this point in his remarkable treatise mentioned above.


    Later, the Roman Empire assimilated into its system the gods and religions of the countries over which it ruled. Since Babylon was the source
    of this paganism, we can easily see how Rome’s early religion was a
    form of Babylonish worship that had developed under different forms and
    different names in the countries to which it had gone. In his
    well-documented book, Pagan and Christian Creeds,
    Edward Carpenter wrote: “The similarity of ancient pagan legends and
    beliefs with Christian traditions was so great that they excited the
    attention and undisguised wrath of the early Christian… not knowing how
    to explain it, they fell back to the theory the devil, centuries
    before, caused the pagans to adopt certain beliefs and practices” (p.
    25).


    Carpenter also quoted Tertullian, an early “church father” living between 160–220ad, as saying: “The devil, by the mysteries of his idols, imitates even the main part of the divine mysteries” (ibid.).

    Also,
    Carpenter, noted: “Cortez, too, complained that the devil had possibly
    taught the Mexicans the same thing that God taught Christendom” (ibid.). The famous Spanish explorer found that the originally pagan inhabitants of Mexico were already practicing the same pagan rites, and had many of the same pagan beliefs, that the Roman Catholic church had assimilated!


    Since the practices of today’s churches are not the same as the early true church recorded in the New Testament, it is vital to know whether there has been a purposeful
    mixing of false pagan practices with the true teachings of Christ, the
    apostles and the Bible. Many historians, such as Edward Gibbon, have
    noted the change brought about by great numbers of
    pagans flocking into the early Christian church and mixing their pagan
    customs and beliefs with those of the church (see Decline and Fall of the Roman Empire, Vol. 1, chapter 15).


    Notice how today’s churches have sprung from the same root as paganism! Satan has created an entire system of “counterfeit Christianity.” He has cleverly guided vain religious leaders to introduce completely pagan
    ideas, concepts and practices into “Christianity.” Since the word
    “Christianity” is stamped on the outside of the package, most people assume that the religion of Jesus Christ is being offered. Little do they realize that totally false concepts of God, of Jesus Christ and His message, of the purpose of eternal life and of the way to eternal life—have been wrapped up in a package called “Christianity.” But theirs is a “counterfeitChristianity that has cut most of mankind off from the true God, and has caused enormous confusion, suffering and death!


    Note these excerpts from Pagan and Christian Creeds: “The Christian Church has kept itself severely apart from discussion
    of heathenism, taking the stand that it, the church, represents a
    unique and divine revelation and has persuaded mankind of this to such
    a degree that few people nowadays realize that it has sprung from just
    the same root as paganism and that it shares by far the most part of
    its doctrines and rites with the latter” (Carpenter, pp. 11–12).


    “The
    common idea is that the pagan gods fled away at Christ’s coming, yet it
    is well known to every student that this is contrary to fact. At the
    time of the recorded appearance of Jesus, and for some centuries
    before, there were temples without and dedicated to Apollo or Dionysius
    among the Greeks, or Hercules among the Romans, Mithra among the
    Persian, Baal and Astarte among the Babylonians, and temples dedicated
    to many other gods. An outstanding phenomenon is apparent:
    notwithstanding great geographical distances, racial differences
    between cults and in detail of services, the general outline of creeds
    and ceremonials were—if not identical—markedly similar” (ibid., pp. 19–21).


    “Not
    only were these pagan creeds and ceremonies which had existed centuries
    before Christ’s coming markedly similar to each other, but also they
    were similar to true Christianity—a fact that cannot be considered
    accidental. As an example of this, of eleven main deities from seven
    countries, it was believed of all or nearly all that ‘these deities’
    births were on or near Christmas, of a virgin mother, in a cave underground, that they led a life of toil for man. They were called light bringers, healers, mediators, and saviors. They were thought to have been vanquished by the powers of darkness, descended into hell or the underworld, to have arisen and become pioneers of mankind to a heavenly world… Krishna, the god of India is an outstanding parallel with the life of Christ” (ibid., pp. 21–23).

    Carpenter
    goes on to write: “The idea of God sacrificing His Son for the
    salvation of the world is so remote and remarkable—yet it ranges
    through all ancient religion and back to the earliest times and is
    embodied in their rituals” (ibid., p. 133). These unusual customs were so similar to the truth that they strongly suggest there must have been some guiding force behind them. A counterfeit Christianity was being created by the invisible “god” of this age whom Jesus Christ called the “father” of lies (John 8:44).
    avatar
    Maiv Paj Lug
    Tswv Cuab Hmong Catholique
    Tswv Cuab Hmong Catholique

    Messages : 1631
    Date d'inscription : 2009-08-17

    Re: Satan's Counterfeit Christianity / Le Christianisme contrefait de satan

    Post  Maiv Paj Lug on 26th March 2010, 11:11 pm


    Le message stupéfiant de cette brochure vous concernera bientôt, personnellement, et affectera votre vie éternelle.
    Il est d’une importance capitale.
    Ce que vous allez découvrir a été occulté au cours des siècles, mais désormais, vous ne serez plus dans l’ignorance !












    Cette brochure contient des informations stupéfiantes pour ceux qui
    ont des yeux pour voir, et des oreilles pour entendre. Ces informations
    affecteront profondément l’avenir de notre civilisation. En outre, le
    contenu de cette brochure est étayé par de nombreux documents
    d’historiens reconnus, et même de théologiens. Ce que vous découvrirez
    n’est ni basé ni sur une quelconque théorie, ni sur un concept « tombé
    du ciel ».
    Les effets du développement rapide de la fausse religion, aujourd’hui, vous toucheront personnellement dans un proche avenir – beaucoup plus directement que vous ne puissiez l’imaginer ! En effet, cette révélation explosive ne s’adresse pas uniquement aux « gens religieux » – mais à tous les individus. Nous en serons bientôt tous affectés.
    Vous êtes-vous déjà posé la question ? « Comment en suis-je arrivé à croire ce que je crois maintenant en matière de religion, de morale et du véritable but
    de l’existence humaine ? Si mes amis et moi, nous avons tout simplement
    adopté, aveuglément, les idées admises par la société dans laquelle
    nous vivons, n’est-ce pas également ce qu’ont fait la plupart des
    gens ? Serait-il possible que nous ayons accepté, sans réfléchir, les fausses idées religieuses
    auxquelles nous croyons, et qui ont, en fait, grandement influencé tous
    les modèles de société que nous connaissons – les systèmes législatifs,
    les systèmes éducatifs et les systèmes religieux que nous avons
    inventés, et que nous regardons comme allant de soi ? »
    Vous êtes-vous jamais posé ces questions fondamentales ?
    Si un Dieu réel existe, et si la Bible contient Sa révélation inspirée, vous devriez sérieusement tenir compte de ce que la Bible dit à propos de ces interrogations. La Bible recommande : « Examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon » (1Thessaloniciens 5 :21).
    Maintes et maintes fois, la Bible répète que la majorité des êtres humains ont été séduits. En décrivant les temps de la fin,
    l’apôtre Jean mentionne au sujet du diable : « Et il fut précipité, le
    grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui » (Apocalypse 12 :9). Plus de deux milliards
    de « chrétiens », parmi les principales dénominations, font partie de
    « toute la terre », mentionnée par l’apôtre Jean – et beaucoup sont séduits ! Ces individus et leurs prédicateurs n’ont pas l’intention de nuire. Car une personne séduite ne sait pas qu’elle est séduite ! Il nous importe de comprendre cette nuance.
    Je ne suis pas « méprisant » en écrivant cela, mais le Dieu des cieux m’ordonne de prêcher la Vérité.
    Comment pourrais-je vous être utile si je me contentais de vous
    annoncer des platitudes, et prétendre que « tout va bien », alors que
    tout ne va pas bien. Au contraire, tout va mal ! En effet, nous
    approchons à grands pas de la fin des six mille ans d’histoire humaine,
    sous l’influence de Satan le diable que Jésus-Christ a qualifié de
    « prince de ce monde » (Jean 14 :30).

    Il ne suffit pas d’être “sincère”


    Je suis fort conscient que vous, comme les milliers de nos autres lecteurs, êtes très sincères
    dans votre désir d’être chrétien. Vous pensez réellement que la
    religion dans laquelle vous avez grandi, et que vous pratiquez est
    celle que Jésus-Christ et les apôtres ont enseignée. Beaucoup de
    ministres du culte et de prêtres croient avec la même sincérité, aux
    mêmes choses que vous.
    Des milliards d’êtres humains ont vécu et sont morts jadis,
    sans n’avoir jamais eu l’opportunité de comprendre ou de pratiquer une
    forme quelconque de ce qu’on appelle le « christianisme ». La vaste
    majorité des gens n’a jamaisà aucun moment – cru au christianisme ! En outre, la plupart d’entre eux était « sincère » – comme vous l’êtes probablement.
    En conséquence, le fond du sujet n’a rien à voir avec la « sincérité »,
    ou le fait de suivre la multitude. La véritable question consiste à
    trouver l’unique Vérité concernant le but de l’existence humaine, et la bonne voie qui permet d’accéder à ce magnifique dessein.
    La sincérité en matière de religion est-elle suffisante ? Non ! Toutes les religions ne se valent pas. Si vous avez prouvé que le Dieu suprême est le véritable Dieu, et que la Bible est Sa parole révélée et inspirée, vous devez admettre qu’il n’y a qu’une seule voie qui conduit à la vie éternelle. Cette « voie » passe obligatoirement par le véritable
    Jésus-Christ de la Bible ! Comme l’apôtre Pierre l’a déclaré :
    « Sachez-le tous, et que tout le peuple d’Israël le sache ! C’est par
    le nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez crucifié, et que Dieu
    a ressuscité des morts, c’est par lui que cet homme se présente en
    pleine santé devant vous. Jésus est la pierre rejetée par vous qui
    bâtissez, et qui est devenue la principale de l’angle. Il n’y a de
    salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui
    ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés »
    (Actes 4 :10-12).
    Très peu de prétendus chrétiens soupçonnent l’énormité de la
    séduction orchestrée par Satan le diable ! Ils répugnent à imaginer que
    Satan ait, non seulement réussi à séduire le monde païen, mais encore
    qu’il ait réussi a inventer un christianisme de contrefaçon, pour duper des millions
    d’individus qui pensent sincèrement suivre le Christ de la Bible ! En
    son temps, l’apôtre Paul avait déjà mis en garde les Corinthiens en
    déclarant : « Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa
    ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de
    la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher
    un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un
    autre esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que
    celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien » (1
    Corinthiens 11 :3-4).
    En réalité, un autre « Jésus » – un Jésus-Christ totalement différent – a été troqué à l’humanité qui ne se doutait de rien ! Comme vous le savez, un faux billet de 100 euros ressemble à s’y méprendre
    à un billet authentique. Les gens acceptent les contrefaçons, parce
    qu’ils se fient souvent aux apparentes similitudes. Il en est de même
    avec Satan, le maître séducteur ! Assurez-vous de ne pas avoir été
    séduit, en supposant que vous suivez le Christ de la Bible, et ce qu’Il a réellement enseigné. La Bible indique qu’il n’y aura que les véritables chrétiens qui seront protégés, au cours de l’holocauste à venir – la grande détresse décrite par Jésus-Christ !
    Dans très peu de temps – dans quelques années à peine – le Dieu de toute la création interviendra directement
    avec grande puissance. Les récents ouragans qui ont ravagé la Floride,
    la Nouvelle-Orléans et les côtes des Etats-Unis ne sont qu’un petit
    prélude, à comparer à ce que Dieu commencera à faire dans les derniers
    jours. Jésus-Christ a prédit : « Il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines ; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel […] Il y aura des signes
    dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y
    aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre ; car les puissances des cieux seront ébranlées » (Luc 21 :11, 25-26).
    Le Dieu suprême attirera l’attention des hommes. Il aidera
    ceux qui veulent comprendre qu’il faut « sortir » de cette Babylone
    moderne (Apocalypse 18 :4), et s’extraire de la société de Satan.
    L’apôtre Paul fut également inspiré à nous dire que Satan le diable
    est littéralement le « dieu » de cette société mondaine ! Il a écrit :
    « Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui
    périssent ; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé
    l’intelligence, afin qu’ils ne voient pas briller la splendeur de
    l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu » (2
    Corinthiens 4 :3-4).
    avatar
    Maiv Paj Lug
    Tswv Cuab Hmong Catholique
    Tswv Cuab Hmong Catholique

    Messages : 1631
    Date d'inscription : 2009-08-17

    Re: Satan's Counterfeit Christianity / Le Christianisme contrefait de satan

    Post  Maiv Paj Lug on 26th March 2010, 11:12 pm

    La donnée fondamentale


    La donnée fondamentale de cette brochure est que notre Créateur a permis à un diable – un être tout à fait réel – de séduire la plupart des êtres humains, depuis presque six mille ans. En fait, Satan a établi une religion de contrefaçon pour tromper le monde entier, mais notre Créateur interviendra bientôt,
    et Jésus-Christ reviendra sur la terre comme « Roi des rois et Seigneur
    des seigneurs » (Apocalypse 19 :16). Lorsqu’Il sera de retour, le
    Christ précipitera Satan dans l’abîme « afin qu’il ne séduise plus les
    nations, jusqu’à ce que les mille ans soient accomplis » (Apocalypse
    20 :3).
    L’une des ruses élémentaires, au moyen de laquelle Satan séduit la plupart des gens, consiste à leur faire croire qu’il n’existe pas !
    Ainsi, des gens blaguent à son sujet, en ayant l’impression qu’il n’est
    pas réel. Mais, comme nous l’avons lu, Jésus-Christ appelle le diable
    « le prince de ce monde ».
    Comment Satan s’y prend-il ? Quelles sont ses méthodes de séduction ? Plus grave encore, comment a-t-il réussi à séduire
    toute la terre ? Lorsque Jésus-Christ cita « Daniel le prophète » (Marc
    13 :14), Il reconnaissait par là que ces écrits faisaient partie des
    Saintes Ecritures. Le livre de Daniel fait référence à des êtres spirituels – tant des anges que des démons – à de nombreuses reprises.
    Après que Daniel eut jeûné pour comprendre, Dieu envoya un ange pour
    l’encourager (Daniel 10 :10-12). L’ange lui expliqua pourquoi un temps
    assez long était nécessaire avant que sa prière fût exaucée. « Le chef
    du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours ; mais voici, Micaël,
    l’un des principaux chefs, est venu à mon secours, et je suis demeuré
    là auprès des rois de Perse. Je viens maintenant pour te faire
    connaître ce qui doit arriver à ton peuple dans la suite des temps ;
    car la vision concerne encore ces temps-là » (versets 13-14).
    Plus tard, ce même ange fournit d’autres détails concernant le monde
    spirituel, invisible : « Il me dit : Sais-tu pourquoi je suis venu vers
    toi ? Maintenant je m’en retourne pour combattre le chef de la Perse ;
    et quand je partirai, voici, le chef de Javan viendra. Mais je veux te
    faire connaître ce qui est écrit dans le livre de la vérité. Personne
    ne m’aide contre ceux-là, excepté Micaël, votre chef » (versets 20-21).
    Il est clair, d’après ces passages, qu’il est question ici de guerres spirituelles !
    Il s’agit de la description d’une lutte qui avait lieu en arrière-plan
    des affaires mondiales, dans le monde des esprits. En effet, Satan le
    diable est décrit comme « le dieu de ce siècle », qui a aveuglé les incrédules (2 Corinthiens 4 :4).
    Satan est aussi appelé « le prince de la puissance de l’air […]
    l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Ephésiens
    2 :2). L’ange qui parlait à Daniel décrivait une bataille entre des êtres spirituels, au cours de laquelle, il fut même nécessaire de faire appel à l’assistance du grand archange Michaël (voir Daniel 12 :1) !
    Ce monde, cet « âge » – c’est-à-dire les quelque six mille ans
    écoulés depuis Adam jusqu’à maintenant – est une époque où la société
    est dominée par Satan le diable et les millions d’anges déchus, des
    « démons », qui le suivirent dans sa rébellion contre le Dieu Créateur.
    « Satan » n’est pas tout simplement un terme générique caractérisant le mal. Satan n’est pas une force aveugle. Satan le diable est un être spirituel puissant –
    créé par Dieu en tant que chérubin – qui se rebella contre son
    Créateur. Son nom d’origine « Lucifer » signifie « celui qui apporte la
    lumière ». Mais depuis sa rébellion, son nom fut changé en Satan – ce
    qui signifie « adversaire ».
    Notez Esaïe 14 :12-15 : « Te voilà tombé du ciel, astre brillant,
    fils de l’aurore ! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des
    nations ! Tu disais en ton cœur : je monterai au ciel, j’élèverai mon
    trône au-dessus des étoiles de Dieu ; je m’assiérai sur la montagne de
    l’assemblée, à l’extrémité du septentrion ; je monterai sur le sommet
    des nues, je serai semblable au Très-Haut. Mais tu as été précipité
    dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse. »
    Dans ce passage, on peut lire quelle fut la plus grande machination
    ourdie par Lucifer pour détrôner Dieu ! Sa grande puissance et sa
    vanité l’ont poussé à défier son Créateur !
    Dans Ezéchiel 28 :1-16, Dieu décrit d’abord le prince humain de Tyr.
    Il s’agissait manifestement d’un homme qui avait un grand pouvoir, et
    qui régnait d’une manière absolue sur cette « New York » de
    l’époque antique. Ensuite, Ezéchiel décrit la réelle « puissance
    agissante sur le trône » – le « roi » de cette Cité-Etat païenne.
    Notez-le : « Fils de l’homme, prononce une complainte sur le roi de
    Tyr ! Tu lui diras : ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : tu mettais le
    sceau à la perfection, tu étais plein de sagesse, parfait en beauté. Tu
    étais en Eden, le jardin de Dieu ; tu étais couvert de toute espèce de
    pierres précieuses, de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe,
    d’onyx, de jaspe, de saphir, d’escarboucle, d’émeraude, et d’or; tes
    tambourins et tes flûtes étaient à ton service, préparés pour le jour
    où tu fus créé » (versets 12-13). Ici, nous trouvons un être qui
    existait déjà des milliers d’années avant Tyr – dans le « Jardin
    d’Eden » ! Cependant, cet être était une créature (verset 15), et non pas un membre de la Famille divine.

    Satan possède un ROYAUME


    Après des marchandages et des manœuvres politiques pour gagner des
    partisans, Satan fut précipité de la « montagne », autrement dit, du Royaume de Dieu. Comme l’indique Apocalypse 12 :3-4, Satan réussit à entraîner le tiers des anges dans sa rébellion contre Dieu ! Ces anges déchus sont appelés des « démons ». Actuellement, Satan domine sur des millions
    d’anges déchus qui sont ses partisans ; dans ce sens, il possède un
    « royaume » sur lequel il gouverne dans le monde des esprits.
    L’Evangile selon Matthieu contient le récit de la tentation de Jésus
    par Satan, qui est un être extrêmement perspicace. « Alors Jésus fut
    emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable »
    (Matthieu 4 :1).
    Ce récit, tiré de l’Evangile, est un bon exemple qui nous montre que
    Satan n’hésite pas à citer les Ecritures. En fait, Satan s’est même
    payé l’audace de citer les Ecritures à l’Auteur des Ecritures :
    Jésus-Christ ! « Jésus répondit : il est écrit : l’homme ne vivra pas
    de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
    Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du
    temple, et lui dit : si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il
    est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet : et ils te
    porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte contre une
    pierre » (Matthieu 4 :5-6).
    Ensuite, Satan offrit à Jésus « tous les royaumes du monde et leur gloire, et Lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores » (versets 8-9).
    Bien entendu, Jésus connaissait les principes spirituels contenus
    dans ces citations, et Il savait comment répondre en utilisant
    correctement les Ecritures : « Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car
    il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui
    seul » (verset 10). Jésus avait choisi d’obéir à Dieu et de prendre
    possession de Son Royaume, au moment voulu par Dieu et à la façon divine.
    Plus tard, lorsque Jésus fut accusé d’invoquer Belzébul pour chasser
    les démons, Il dit : « Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté,
    et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. Si
    Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son [celui de Satan] royaume subsistera-t-il ? » (Matthieu 12 :25-26).
    Satan possède un royaume ! Il est le « dieu » invisible de ce monde
    (2 Corinthiens 4 :4). Il est le premier séducteur des hommes et des
    nations : « Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien,
    appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut
    précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui »
    (Apocalypse 12 :9).
    Satan est l’être spirituel qui influencera très fortement, et qui possédera
    même un dictateur politique charismatique à venir, lequel séduira une
    grande superpuissance mondiale, qui ressuscitera une Europe
    unifiée – c’est-à-dire la « Babylone » des temps de la fin !
    Satan sera le « dieu » qui animera et renforcera le faux système
    religieux derrière la puissance économique et militaire de cette
    dictature ! Ne me croyez pas sans vérifier vous-même ce qu’en dit la Bible !
    La parole divine prédit que ce futur système oppressif sera littéralement animé par des démons :
    « Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une
    grande autorité ; et la terre fut éclairée de sa gloire. Il cria d’une
    voix forte, disant : elle est tombée, elle est tombée, Babylone la
    grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout
    esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, parce que
    toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa débauche, que les
    rois de la terre se sont livrés avec elle à la débauche, et que les
    marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. Et
    j’entendis du ciel une autre voix qui disait : sortez du milieu d’elle,
    mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que
    vous n’ayez point de part à ses fléaux » (Apocalypse 18 :1-4).
    Satan incitera ces futurs dirigeants du monde à combattre le Christ
    à Son retour comme Roi des rois, et Seigneur des seigneurs. Mais, en
    fin de compte, le Christ destituera Satan et mettra un terme à sa
    perversité.

    Satan le “faussaire”


    Jésus condamna les dirigeants religieux de Son époque à cause de
    leur hypocrisie. Ces ecclésiastiques prétendaient être pieux, alors
    qu’ils refusaient de mettre en pratique le caractère spirituel
    de la loi divine. Jésus leur attribua le même caractère que Satan.
    Partant du principe que Satan était leur père, Il leur appliqua le
    dicton « tel père, tel fils ». Le diable est menteur et meurtrier, quoi
    de surprenant si les enfants du diable sont semblables, s’ils prêchent
    un évangile perverti, mensonger et falsifié ?
    Il est important de saisir que Satan est littéralement le « père du mensonge ».
    Il ment en permanence et de façon astucieuse, il trompe l’humanité et
    ceux qui le servent agissent de la même façon. Mentir est devenu chose
    tellement courante à ceux qui sont influencés par Satan qu’ils sont
    souvent mieux à l’aise dans le mensonge que dans la vérité !
    Dans sa conspiration pour détrôner Dieu et contrecarrer Son grand
    plan pour l’humanité, Satan a ses propres ministres ! L’apôtre Paul mit
    en garde les chrétiens à ce sujet : « Ces hommes-là sont de faux
    apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela
    n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de
    lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent
    en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (2
    Corinthiens 11 :13-15).
    Les ministres de Satan ressemblent et parlent comme des ministres du
    Christ, d’après ce qu’en pensent les gens séduits ! Mais, en réalité,
    ils prêchent « un autre Jésus », et proclament « un autre évangile ».
    Il nous importe, individuellement, d’étudier attentivement la Bible, et de prouver ce que Jésus et les premiers apôtres ont enseigné et pratiqué.
    avatar
    Maiv Paj Lug
    Tswv Cuab Hmong Catholique
    Tswv Cuab Hmong Catholique

    Messages : 1631
    Date d'inscription : 2009-08-17

    Re: Satan's Counterfeit Christianity / Le Christianisme contrefait de satan

    Post  Maiv Paj Lug on 26th March 2010, 11:13 pm

    Les deux Babylones


    La Bible ne décrit pas une seule Babylone, mais deux
    « Babylones » spécifiques. Peu de temps après le grand déluge, une
    première « Babylone » fut fondée – l’ancienne Cité-Etat édifiée par un
    homme nommé « Nimrod » (Genèse 10 :8-10). La seconde Babylone est un système moderne d’Eglise-Etat, décrit dans Apocalypse 17 et 18. Ses dirigeants combattront littéralement le Christ à Son second Avènement (Apocalypse 17 :12-14) !
    Des centaines de millions d’individus, faisant partie de cette « Babylone » des temps de la fin, seront tellement séduits qu’ils auront l’audace de lutter, littéralement, contre le Fils de Dieu et contre l’armée des cieux !
    Pour comprendre comment a débuté ce système appelé « Babylone »,
    retournons aux premiers jours de l’histoire humaine. Dans Genèse
    10 – peu de temps après le déluge – l’homme avait recommencé à se
    reproduire. Les animaux sauvages s’étaient multipliés également, et les
    gens éprouvèrent la nécessité de se protéger. C’est alors que naquit un
    fils de « Cusch ». La Bible nous dit : « Cusch engendra aussi Nimrod ;
    c’est lui qui commença à être puissant sur la terre. Il fut un vaillant
    chasseur devant l’Eternel ; c’est pourquoi l’on dit : comme Nimrod,
    vaillant chasseur devant l’Eternel. Il régna d’abord sur Babel, Erec,
    Accad et Calné, au pays de Schinear » (Genèse 10 :8-10).
    Ainsi, ce « vaillant chasseur », dont on dit qu’il fut également un
    bâtisseur, commença à rassembler les gens dans des villes pour les
    protéger, mais également pour les maintenir sous son contrôle. Au départ, le royaume de Nimrod commença à « Babel » – Babylone.
    A partir de là, il établit d’autres villes et rassembla les hommes qui
    commencèrent à se sentir indépendants par rapport à Dieu – acquérant un
    sentiment de pouvoir se passer de la protection divine. En fin
    de compte, les hommes – qui n’avaient « qu’une seule langue et les
    mêmes mots » (Genèse 11 :1) – se mirent à construire un énorme
    gratte-ciel, une « tour », qui fut nommée « la tour de Babel » (versets
    4-9).
    Dieu savait que, sous ce système babylonien, l’humanité s’éloignait
    rapidement de Lui, et qu’elle était en mesure d’inventer des armes
    capables de s’autodétruire ! Il dit : « Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises ! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux » (Genèse 11 :6. Version La Bible de Jérusalem).
    La puissance créatrice de l’esprit humain était telle que Dieu savait
    que les hommes auraient inventé des armes terribles, capables de
    détruire toute la terre, et que Son plan de six mille ans alloué à
    l’humanité, pour écrire la leçon des souffrances humaines,
    serait prématurément écourté ! Ainsi, Dieu intervint pour « confondre
    leur langage », et pour les disperser sur la surface terrestre.
    L’Histoire, ainsi que certains récits et légendes anciennes
    concordants, datant du début de presque toutes les nations, indiquent
    que les philosophies, ainsi que les religions s’étant maintenues
    jusqu’à nos jours, ont eu un commencement commun à partir de Nimrod et
    de sa méchante femme Sémiramis. En effet, après la mort de Nimrod, sa
    femme Sémiramis prétendit qu’il était désormais le « dieu Soleil »,
    comme l’écrivit l’auteur Alexandre Hislop :
      « Les Mystères chaldéens peuvent être assignés à l’époque de
      Sémiramis, qui vivait seulement quelques siècles après le déluge, et
      qui est célèbre pour leur avoir imprimé le caractère de son esprit
      licencieux et corrompu. Cette belle, mais misérable reine de Babylone
      n’était pas seulement, en personne, un modèle de convoitise effrénée et
      de dérèglement, mais encore, dans les mystères qu’elle avait le plus
      contribué à former, elle était adorée comme Rhéa, la grande Mère des
      dieux, avec des rites tellement odieux qu’elle a été identifiée à
      Vénus, la Mère de toutes les impuretés, et qu’elle a élevé la cité même
      où elle régnait à une honteuse supériorité parmi les nations. C’est à
      ce point qu’elle a été le grand siège de l’idolâtrie et de la
      prostitution sanctionnée. C’est ainsi que cette reine de Chaldée était
      le prototype exact et remarquable de la femme de l’Apocalypse, ayant
      une coupe d’or à la main, et sur le front le nom “Mystère, la grande
      Babylone, mère des impudicités et des abominations de la terre”.
      L’emblème apocalyptique de la femme impudique avec la coupe d’or à la
      main était même compris dans les symboles de l’idolâtrie dérivée de
      l’ancienne Babylone, tels qu’ils étaient représentés en Grèce, c’est
      ainsi, en effet, qu’on représentait Vénus à l’origine » (Les Deux Babylones, pages 7-8, Librairie Fischbacher, Paris 1976. Traduit par le pasteur J.-E. Cerisier).


    La dispersion de la religion contrefaite


    Ce système babylonien d’adoration idolâtre se répandit sur toute la
    terre, en même temps que la dispersion des habitants de la cité (Genèse
    11 :9). En partant de Babylone, ces hommes emportèrent avec eux leur
    culte de la mère et de l’enfant, ainsi que les divers symboles des
    « mystères ». Hérodote, grand voyageur et historien de l’antiquité,
    constata que la religion à mystères et ses rites étaient présents dans
    de nombreux pays ; il rapporta comment Babylone fut à l’origine de tous les systèmes idolâtres florissants. Dans son remarquable ouvrage, Nineveh and its Remains,
    Layard écrit que nous avons des témoignages de l’histoire sacrée et
    profane que l’idolâtrie a pris naissance dans la région de Babylone.
    Alexandre Hislop cite ces historiens, et bien d’autres, afin de prouver
    ce point dans sa remarquable thèse mentionnée ci-dessus.
    Plus tard, l’empire romain assimila, dans son système, les dieux et
    les religions des nations qu’il gouvernait. Puisque Babylone était à
    l’origine de ce paganisme, il est aisé de comprendre pourquoi la
    religion romaine primitive consistait en une forme de culte babylonien,
    qui s’était développé sous différents aspects et différentes
    appellations, selon les régions où il s’était propagé. Dans son livre
    fort documenté, Pagan and Christian Creeds, Edward Carpenter
    écrit : « La similitude des anciennes légendes et des croyances
    païennes avec les traditions chrétiennes étaient si grandes qu’elles
    attirèrent l’attention et la colère déclarée des premiers chrétiens […]
    ne sachant pas comment l’expliquer, ils revinrent à la théorie selon
    laquelle le diable aurait, des siècles plus tôt, poussé les païens à
    adopter certaines croyances et certaines pratiques » (page 25. Sauf mention contraire, c’est nous qui traduisons tout au long de cette brochure).
    Carpenter cite également Tertullien, l’un des premiers « pères de l’Eglise », ayant vécu entre 160-220 apr. J.-C., disant que « le diable, par les mystères de ses idoles, imite même la plus grande partie des mystères divins » (Ibid.).
    Il note également : « Cortez, lui aussi, déplorait que le diable
    avait probablement appris aux Mexicains la même chose que Dieu avait
    enseigné à la chrétienté » (Ibid.). Le célèbre explorateur espagnol constata que les païens, habitant la ville qui devint Mexico, pratiquaient déjà les mêmes rites païens, et qu’ils avaient beaucoup de croyances païennes, similaires à ceux de l’Eglise catholique.
    Puisque les pratiques des Eglises actuelles ne sont pas
    identiques à celles de la véritable Eglise mentionnée dans le Nouveau
    Testament, il est important de s’interroger pour savoir s’il y a eu un
    mélange ambigu de fausses pratiques païennes avec les
    véritables enseignements du Christ, des apôtres, et de la Bible.
    Beaucoup d’historiens, comme Edward Gibbon, ont noté le changement
    opéré à cause de l’arrivée d’une grande foule de païens dans l’Eglise
    primitive, et le mélange de leurs coutumes et des croyances étrangères
    avec celles de l’Eglise (voir Decline and Fall of the Roman Empire, volume 1, chapitre 15).
    Remarquez comment les Eglises actuelles ont jailli des mêmes racines que le paganisme !
    Satan a créé tout un système de « christianisme de contrefaçon ». Il a
    habilement guidé des dirigeants religieux, menteurs, à introduire des
    idées, des pratiques et des concepts totalement païens dans le
    « christianisme ». Puisque le terme « christianisme » est étiqueté sur
    l’emballage, la plupart des individus supposent que la religion de Jésus est offerte à l’intérieur. Peu de gens ont conscience que ces concepts totalement erronés sur Dieu, sur Jésus-Christ, sur Son message, sur le but de la vie éternelle et sur la voie qui mène à la vie éternelle ont été enveloppés dans un emballage estampillé « christianisme ». Mais le leur est un christianisme « de contrefaçon », qui a coupé la plupart des gens du véritable Dieu, provoquant une énorme confusion, de la souffrance et des deuils !
    Notez ces extraits tirés de Pagan and Christian Creeds :
    « L’Eglise chrétienne s’est bien gardée de débattre du paganisme, sa
    position consistant à affirmer que l’Eglise est la détentrice de la
    révélation unique et divine. Etant parvenue à persuader l’humanité de
    cela, peu de gens, de nos jours, se rendent compte qu’elle est issue
    des mêmes racines que le paganisme, et qu’elle partage la plupart de
    ses doctrines et de ses rituels avec ce dernier » (Carpenter, pages
    11-12).
    « L’idée communément admise est que les dieux païens ont été
    éliminés lorsque le Christ est arrivé. Cependant, tous ceux qui ont
    étudié savent fort bien que les faits démontrent le contraire. A
    l’époque de l’apparition de Jésus, et des siècles avant Lui, il y avait
    des temples consacrés à Apollon ou à Dionysos chez les Grecs, à Hercule
    chez les Romains, à Mithra chez les Perses, à Baal ou à Astarté chez
    les Babyloniens, ainsi que d’autres temples à d’autres dieux. Quelque
    chose d’intéressant mérite d’être signalé : malgré les grandes
    distances, les différentes races, les divers cultes et les détails
    cérémoniaux, les croyances et les cérémonies se ressemblaient
    nettement – quand elles n’étaient pas, en tous points identiques » (Ibid., pages 19-21).
    « Ces croyances et ces rites païens, longtemps antérieurs à la venue
    du Christ, étaient non seulement très ressemblants entre eux, mais
    encore ils étaient similaires au christianisme – une réalité qui n’est
    pas un fait accidentel. Prenons-en pour exemple les onze principales
    divinités vénérées dans sept pays différents dont tout le monde, ou
    presque, croyait que leur naissance avait eu lieu à Noël, ou aux
    alentours, d’une mère vierge, dans une grotte secrète et qu’elles avaient donné leur vie pour le genre humain. On les appelait porteurs de lumière, guérisseurs, médiateurs, et sauveurs.
    On pensait qu’elles avaient été vaincues par les puissances des
    ténèbres, qu’elles étaient descendues aux enfers, ou dans les
    profondeurs de la terre, pour ensuite ressusciter et devenir
    les premières à accéder à un monde céleste […] La vie de Krishna, un
    dieu indien, présente des similitudes étonnantes avec celle du Christ »
    (Ibid., pages 21-23).
    Carpenter poursuit : « Bien que l’idée de Dieu, donnant Son Fils en
    sacrifice pour le salut du monde, soit grande et remarquable, elle
    existe, cependant, dans toutes les religions antiques, elle remonte à
    une époque très éloignée et elle est incarnée à travers leurs rituels »
    (Ibid., page 133). Ces traditions originales ressemblaient tellement à la vérité qu’elles pouvaient faussement faire penser qu’une certaine force dirigeante les avaient inspirées. Un christianisme de contrefaçon avait été créé par le « dieu » invisible de cette époque, que Jésus avait qualifié de « père » du mensonge (Jean 8 :44).

    Sponsored content

    Re: Satan's Counterfeit Christianity / Le Christianisme contrefait de satan

    Post  Sponsored content


      Current date/time is 28th July 2017, 4:01 am